L’insonorisation des logements selon Espace 9 : une approche élargie à la thermique et à la ventilation

  • Post category:Actualités
insonorisation de logements : construction d'un conduit extérieur pour assurer la ventilation

Au sein du bureau d’études acoustiques Espace 9, l’insonorisation de logements participe d’une vision transversale et multicritères du bâti, qui vise à concilier les trois exigences que sont le confort acoustique, la thermique et la ventilation. Sur cette opération, c’est la ventilation qui a posé le plus de difficultés à l’acousticien : la mise en place d’une ventilation collective a nécessité la création de conduits extérieurs sur certains pignons et de soffites dans les appartements.

La Résidence Panoramique à Montmorency (95) est un ensemble de trois immeubles des années soixante totalisant 150 logements. Située en zone 3 du Plan de gêne sonore de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, la résidence fait actuellement l’objet de travaux d’isolation contre les bruits extérieurs, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à Espace 9. L’objectif des travaux est double : remplacer les menuiseries existantes par des fenêtres acoustiques et mettre en place une ventilation collective.

Dans son état initial avant travaux, la ventilation se fait de manière naturelle via des conduits shunt dans certaines pièces, par des bouches de ventilation en façade intégrées à la maçonnerie ou par les fenêtres, pour celles qui sont dotées d’entrées d’air. Des problèmes d’humidité sont relevés, avec notamment la présence de condensation sur les murs de certains logements. Le système de ventilation doit être totalement repensé. Le choix se porte sur un système hybride avec assistance mécanique basse pression non permanente. Ce type d’équipement est particulièrement adapté, en rénovation, pour la création de ventilation par réutilisation de conduits de fumée ou de conduits de ventilation individuels ou collectifs. Constitué de moteurs posés sur les têtes de conduits de ventilation naturelle existants, au droit des cuisines, salles de bain et WC, le système bascule du mode « naturel » au mode « assistance mécanique » lorsque la vitesse du vent ou la température extérieure est trop faible pour générer un tirage suffisant.

Sur trois pignons d’immeuble, les WC donnant sur ces pignons étant dénués de conduit de ventilation, pour assurer le renouvellement d’air de ces pièces sans devoir créer de nouveau conduit à l’intérieur des logements, il est décidé de construire un conduit extérieur (conduit double peau pour éviter la condensation, voir illustration ci-dessus).

Par ailleurs, pour pallier l’absence de conduit d’aération dans les salles de bain, l’ingénieur acousticien prévoit la mise en place, dans chaque cuisine, d’un soffite destiné à cacher le tronçon de conduit reliant la salle de bain au conduit vertical assurant la ventilation de la cuisine (cf. illustration ci-dessous).

insonorisation et ventilation d'un logement : création d'un soffite entre la salle de bain et la cuisine
Simulation de l’insertion d’un soffite entre la salle de bain et la cuisine

Autre illustration de la vision globale de la rénovation acoustique privilégiée par Espace 9, François Le Clésiau, l’acousticien missionné sur cette opération, a eu à cœur de minimiser le « reste à charge » pour les occupants de la Résidence Panoramique. Explication : des menuiseries alu étaient prévues initialement car la résidence est située en secteur « ABF » ; pour réduire les coûts, l’ingénieur a négocié avec la commune la possibilité d’opter pour des menuiseries PVC. Au final, chaque propriétaire n’a eu que 600 euros à débourser. On notera, non sans intérêt, le très bon rapport coût/efficacité atteint sur cette opération, avec un coût (études + travaux) par appartement de seulement 8300 euros (coût global 1 246 000 euros pour 150 logements insonorisés).